Vous êtes ici

Qu’est-ce que le projet Opticourses ?

Le projet Opticourses a été mené pendant 2 ans (de septembre 2012 à septembre 2014) au sein de quartiers défavorisés (13ème, 14ème et 15ème arr. au Nord de Marseille), en tant que recherche interventionnelle.

L’hypothèse de recherche ?

En se basant sur une approche multi-partenariale, territoriale et participative, intervenant sur la demande et sur l'offre alimentaires d'un territoire défavorisé, et en partant des achats réels de personnes en difficulté financière, il est possible d'améliorer le rapport Qualité Nutritionnelle / Prix (QNP) de leurs approvisionnements alimentaires. En ce sens cette démarche vise à réduire les inégalités sociales de santé.

C’est un projet dit de « recherche-action ». Autrement dit, Opticourses combine à la fois des recherches scientifiques menées sur la thématique nutrition et petit budget depuis de nombreuses années, et des actions menées concrètement sur le terrain. Ainsi, les chercheurs apportent leur contribution aux acteurs présents sur le terrain afin de répondre aux préoccupations pratiques des personnes se trouvant en situation problématique. Mais également à l’inverse, toutes les données provenant du terrain servent à faire avancer la recherche.

Le projet Opticourses s’appuie sur une démarche participative. Ainsi, les personnes participant aux ateliers contribuent à la manière d’adapter au terrain les outils issus de la recherche : connaissance du territoire, des ressources, des bons « trucs et astuces », etc.

Le mode d’action ?

Pour contribuer à la réduction des inégalités sociales de santé par la prévention nutritionnelle, il est souhaitable de développer de façon synergique :

  1. des interventions qui visent à augmenter la demande des individus pour des aliments de bon rapport QNP → Agir sur la demande
  2. des interventions qui modifient l'offre alimentaire en vue de faciliter l'adoption d'une alimentation équilibrée avec un petit budget → Agir sur l’offre

 

Afin d’agir sur la demande, des interventions auprès des personnes vivant dans les quartiers étudiés sont mises en place grâce à la création d’ateliers Opticourses.
Afin d’agir sur l’offre, des interventions dans certains commerces des quartiers étudiés sont réalisés afin de rendre visibles, disponibles et attractifs des aliments de bon rapport qualité nutritionnelle / prix.

Les résultats attendus ?

En complément de répondre à l’hypothèse de recherche citée ci-dessus, le projet vise à définir un protocole-type de prévention nutritionnelle ciblant des personnes en difficulté financière. A l'issue du projet, l'adaptabilité de l'intervention aura été démontrée à travers son application auprès de divers publics au sein de structures différentes. De plus, les outils développés aideront à la transférabilité de l'intervention sur d’autres territoires défavorisés.

L’évaluation et la validité scientifique ?

De manière générale, l'évaluation du projet associera des méthodes qualitatives et quantitatives. Les deux volets du projet (volet offre et volet demande) seront évalués, non seulement sur les résultats obtenus mais aussi sur le processus mis en place et la possibilité de transférer le projet pour assurer la pérennisation d’une telle démarche.

Pour le volet demande :
Une méthode rigoureuse et innovante basée sur l’économie expérimentale est principalement utilisée pour évaluer l’impact des ateliers sur les achats alimentaires des participants. Ensuite, la généralisation des résultats sera en partie assurée par le fait que l'intervention aura lieu dans différentes structures, dont les modes de fonctionnement, les objectifs et les publics sont également fondamentalement différents.

Pour le volet offre :
Certains commerces des quartiers étudiés sont intégrés à l’étude. L’évolution des ventes des aliments de bon rapport QNP sera évaluée. Ces méthodes d’évaluation seront dépendantes du type de magasins qui participeront à l’étude et de leur mode de fonctionnement. La validité des résultats sera garantie par le nombre et/ou la diversité des commerces qui seront volontaires pour participer à l’intervention.
 

La  validité  de  la  méthode  est  également  garantie  par  le  fait  que  les  outils  développés  pour l'intervention sont basés sur des travaux scientifiques reconnus. La démarche est le résultat d'allers-retours permanents entre la rigueur théorique de la recherche et les nécessités pragmatiques de l'action de terrain.
 

Haut de page

Contact : UMR NORT - INRA 1260 / INSERM 1062, Aix-Marseille Université, Faculté de Médecine de la Timone,
27 Bd Jean Moulin, 13 385 Marseille Cedex 05 - 04 91 29 40 99 - opticourses@gmail.com